full
border
http://arts-et-patrimoine.fr/wp-content/themes/anya-installable/
http://arts-et-patrimoine.fr/
#A9CA6E
style2

Le château de Kerfily

Château de Kerfily : XVIIe-XVIIIe et 1858
( Domaine Privé)

“ L’actuel château de Kerfily succède à deux autres édifices des XVIIe et XVIIIe siècles, tous deux détruits. Au début du XVe siècle, la seigneurie appartient à la famille de Coètquen. Passant de main en main, elle échoue à la famille de Charette de la Contrie. En 1858, Armand de Charette décide d’ériger le château. La façade principale du corps de logis se compose d’un avant-corps sur chaque côté, et d’une tour centrale à cinq pans, en demi hors-d’œuvre. L’ensemble est rigoureusement agencé. ”

La Porterie :
“ Rare vestige des châteaux précédents, la porterie garde la propriété. Elle est adossée à une maison de gardien, elle-même accotée d’une tour octogonale. Elle est dotée d’une porte charretière et d’une petite porte destinée aux piétons, toutes deux en arc brisé, les arcades retombant sur des chapiteaux richement décorés. Un écusson à sautoir orne le sommet du portail tandis qu’une accolade à fleuron et à choux couronne la petite porte. L’ensemble est surmonté de créneaux et de merlons en forme de pyramides. ”

La chapelle :
L’élégante chapelle de Kerfily, bâtie en 1882.
“ Plus qu’une simple chapelle dédiée au Sacré-Coeur, la chapelle de Kerfily est un véritable musée privé consacré à la longue tradition militaire de la famille de Charette. Elle abrite l’étendard des Zouaves pontificaux.
La bannière commémorative, le grand uniforme et les différents accessoires, qui la décorent, rappellent qu’Athanase de Charette, commandant d’un régiment de zouaves pontificaux, tenta d’interdire l’accès de Rome aux nationalistes italiens en passe d’achever l’unité italienne.”

Le patrimoine des communes du Morbihan. Editions Flohic
paged
Loading posts...
link_magnifier
#828282
on
fadeInDown
loading
#828282
off